À chaque type d’escalier, sa rénovation !

L\’escalier, la construction-phare d’une maison ! 

Quotidiennement, nous marchons, courrons ou enjambons les escaliers de notre maison. Ces actes si fréquents ne laissent pas nos escaliers indifférents puisqu’avec le temps, ils s’usent, se tachent et se cassent.

La rénovation des escaliers n’est pas à négliger, elle est même indispensable pour sa bonne et longue tenue. Aussi, sa rénovation assure une bonne sécurité pour vous et pour toute votre famille ! En revanche, la rénovation va dépendre de sa matière. Des escaliers en bois, en métal, en béton ou en pierre, il y en a pour tous les goûts ! Il ne reste plus qu’à utiliser les bonnes techniques de rénovation et vous voilà avec un escalier tout neufs.

1. Les escaliers en bois 

Pour la rénovation des escaliers en bois, il faut passer par une remise en état en nettoyant minutieusement l’escalier pour ainsi faire un décapage. Ensuite, il faudra reboucher les éventuels trous à l’aide de la pâte à bois. L’application du vernis, contre le choc et les taches, est indispensable.

Pour la finition, libre à vous de donner un nouvel aspect à la matière, soit en apportant un côté béton pour le design ou bien en ajoutant une touche de peinture blanche pour la modernité. 

À noter que le chêne ne supporte pas les produits à base d’eau et il doit être protégé d’une sous-couche ou d’un préparateur. Le nettoyage à grande eau est déconseillé pour ne pas endommager le vernis.

2. Les escaliers en béton

Tout comme l\’escaliers en bois, le décapage est l’étape prioritaire. Cette étape va permettre de retirer tous les résidus qui recouvrent les escaliers afin de juger l’état de celui-ci. C’est seulement après qu’il faudra réparer les fissures ou impacts avec un mortier de ragréage.

Après ces deux étapes, vous pouvez envisager la manière dont vous allez recouvrir le béton. Par exemple, une jolie moquette permettra les allées et venues en toute discrétion et pour un côté plus design, la pose de parquet partielle sera recommandée. De cette manière, vos escaliers en béton prendront la forme qui vous plaira le plus !

3. Les escaliers en métal

Le décapage est à nouveau important dans cette étape afin de retirer toutes les traces en trop. Pour le retrait d’ancienne peinture, il faudra partir sur un décapeur thermique et pour la rouille, il faudra un dérouillant chimique. Tout cela devra être fait par un spécialiste en raison de la dangerosité des produits.

Il faut savoir que les produits dépendront de la matière de l’escalier. Qu’il soit en fer, en aluminium ou en zinc, le moyen de rénovation va s’adapter à la matière .

Le décapage est à nouveau important dans cette étape afin de retirer toutes les traces en trop. Pour le retrait d’ancienne peinture, il faudra partir sur un décapeur thermique et pour la rouille, il faudra un dérouillant chimique. Tout cela devra être fait par un spécialiste en raison de la dangerosité des produits.

Il faut savoir que les produits dépendront de la matière de l’escalier. Qu’il soit en fer, en aluminium ou en zinc, le moyen de rénovation va s’adapter à la matière .

Par contre, le choix du vernissage et de la peinture reste une décision qui vous est adressé. Le revêtement de vos escaliers est aussi possible, étant donné que l’escalier en métal est synonyme de bruit et que la pose de revêtement va permettre d’atténuer ces sons.

4. Les escaliers en pierre

Même les escaliers en pierre peuvent demander une rénovation pour cause de tâches ou de trous. En revanche, la rénovation va dépendre du traitement préalable ou non de la pierre.

Pour savoir si la pierre est traitée, il suffit de faire couler quelques gouttes d’eau sur celle-ci. Si la goutte d’eau est directement absorbée par la pierre, c’est que celle-ci n’a pas été traitée. Dans le cas inverse, où la goutte d’eau reste en surface, cela voudrait dire que la pierre aurait été traitée.

Pour la rénovation d’une pierre traitée, il faudra contacter un spécialiste qui va s’occuper du décapage et du retraitement de la pierre.

Dans le cas où la pierre n’aurait pas été traitée, vous pouvez débuter la rénovation. Il vous faudra du matériel assez précis tel qu’un aspirateur à eau et à poussière, des seaux, des chiffons et de quoi vous protéger les mains. Mais aussi, la chose la plus importante à avoir, c’est du temps. Le principe est assez complexe et long ; brosser la pierre avec le mélange et l’aspirer immédiatement. Un grand travail de décapage va vous permettre de traiter la pierre, en évitant de faire pénétrer le produit dans celle-ci par risque de l’abîmer. Il faudra réitérer cette opération afin de retrouver une pierre propre. Autant dire que cela va vous prendre beaucoup de temps.

\"peintre

Rénover, en toute sécurité !

Faire des travaux de rénovation d’escalier c\’est bien, par un professionnel c\’est mieux ! En effet, faire appel à un spécialiste est conseillé pour diverses raisons.

Tout d’abord, le spécialiste va pouvoir faire une expertise beaucoup plus qualifiée, car il ne faut pas oublier que le vieillissement d’une structure comme des escaliers peut vite devenir dangereux. Le spécialiste pourra déterminer le type de rénovation et dans le cas où la structure serait fragile, un remplacement total ou partiel. La sécurité est donc l’argument prioritaire pour faire appel à un spécialiste. Aussi, la rénovation qui va être effectuée va aussitôt être garantie par le professionnel. Cela va permettre de garantir une qualité et une durabilité non négligeable.Pour finir, les travaux de rénovation prennent un temps considérable, mais aussi un coût assez important de par la variété des produits. L’appel à un spécialiste va permettre un gain de temps très important,

Située dans le Grand Est, AJK est spécialisée dans la rénovation d’escalier depuis 60 ans, proposant leurs savoir-faire Portas, dotés de la place numéro 1 dans la rénovation en Europe. Vous pouvez aussi profiter de l’entretien gratuit à domicile dès maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.