Rendre ses escaliers plus sûrs!

AJK votre expert vous propose des solutions concrètes pour la sûreté de vos escaliers et surtout en prévention d’éventuelles chutes. Il existe plusieurs cas de figures à connaître pour respecter les règles nécessaires pour la construction des escaliers dans une maison. Il est important de rappeler 2 aspects à prendre en considération: le premier concerne la réglementation à respecter (les largeurs; les hauteurs, la luminosité…etc). Le deuxième aspect concerne les solutions ou astuces intégrables à votre construction ou rénovation d\’escaliers (leur état, installation de rampe, barrière de sécurité … etc ).

\"\"

La réglementation à respecter pour des escaliers sûrs 

Il existe des normes et des mesures précises pour chaque composant utilisé pour la création ou rénovation de vos escaliers :

  • largeur des mains courantes
  • La hauteur de vos marches
  • Les mesures de votre giron
  • Respecter la hauteur de la contremarche
  • La largeur de vos escaliers
  • Largeur et hauteur des garde-corps

Le premier point évoqué lorsqu’on parle de respect de réglementation pour sûreté des escaliers est la rampe. La rampe est un escalier murale, connu sous le nom de main courante. Le rôle de celle-ci est d’aider, de faciliter la montée ou la descente de l\’escalier. La rampe  n’est pas obligatoire. Cependant elle est recommandée particulièrement lorsque l’on vit avec des enfants, des personnes âgées ou des personnes à mobilité réduite.  La rampe permet une utilisation au quotidien sécurisée des escaliers. Il faut vérifier que le modèle que vous avez sélectionné ne permet pas à vos bambins de passer la tête ou les épaules, entre les barres de la rampe d’escalier, ou entre les marches s’il nous n’avez pas de contremarche. Offrir une nouvelle vie à vos escaliers sera votre hantise !

Déterminer une hauteur de marche adaptée

\"\"
Les différents composants d\’un escalier

Les normes stipulent que : “ la hauteur réglementaire des marches d\’un escalier est comprise entre 16 et 21 cm. …” De plus, votre giron devrait mesurer 28 cm minimum, sachant qu’il  se mesure à l\’aplomb du nez de marche ou du plancher supérieur.

\"\"
Représentation d\’un nez de marche

La première et la dernière marche doivent être pourvues d’une contremarche d’une hauteur minimale de 10 cm depuis le plancher ou la marche inférieure, visuellement contrastée par rapport à la marche. En outre, dans le cas où un garde-corps tient lieu de main courante, la largeur de l’emmarchement peut être légèrement inférieure à 1,40 m, mais le passage mesuré à hauteur des épaules sera suffisant.

\"\"
Exemple de garde-corps

Respecter les largeurs et hauteurs de votre garde-corps

Dans le cas où un garde-corps tient lieu de main courante, la largeur de l’emmarchement peut être légèrement inférieure à 1,40 m. La hauteur minimale requise pour le garde-corps est de 0,90 m. Ce garde-corps doit respecter la norme NFP 01.0

Un garde-corps c\’est une protection qui permet d\’empêcher de tomber lorsqu\’il y a un risque de chute. Plus précisément, c\’est une barrière de sécurité qui s\’installe sur des balcons, des terrasses, des escaliers… et qui viendra assurer une protection infaillible.

Nous avons donc exploré les normes ou règles mises en place par les gestions des risques en construction ou de loi que ce soit pour les ERP (les établissements recevant du public) ou les bâtiments de particuliers. Dans un second temps, AJK votre expert vous propose des solutions ou astuces pour la sûreté de vos escaliers.

Les astuces intégrables à votre construction ou rénovation d\’escaliers

Aux vues des précédentes normes et règles à suivre pour la construction ou la rénovation des escaliers, comment assurons-nous de façon concrète la sécurité des escaliers chez nous ? AJK, votre expert propose des solutions ou astuces pour la sûreté de vos escaliers!

Astuce 1: Pensez à la lumière et aux contrastes

Créez un contraste entre les nez de marches et les revêtements de sol, aidez vos utilisateurs à mieux apprécier les distances et les hauteurs grâce à cela. De plus, mettez bien en valeur votre première marche en descente, c’est souvent la plus dangereuse. En priorité, faites attention à l’éclairage dans vos escaliers, ils doivent montrer les dangers, et non les cacher en éblouissant trop vos utilisateurs.

Pensez enfin à intégrer un éclairage sur les contremarches, ou, le cas échéant, sur le bas d’un des murs de la cage d’escalier. Il faut noter qu\’un éclairage régulier et placé de façon à ne pas éblouir la personne montant ou descendant l’escalier est impératif. Les seniors et les personnes souffrant de troubles visuels pourront ainsi équiper les nez de marches de bandeaux lumineux.

\"\"
Escaliers lumineux

Astuce 2: Nez de marches ? Vérifiez que vous respectez ces points !

Qu\’est-ce qu’un nez de marches ? C’est un élément de finition, le nez de marche est aussi une protection pour l\’escalier comme pour vous. À la montée comme à la descente, ils sont en bout de piste. De fait, ils doivent donc être robustes et résistants. 

Le nez de marche a une vraie fonction : il réduit considérablement le risque de chute  et il doit répondre aux exigences suivantes :

– être contrastés visuellement par rapport au reste de l’escalier ;

– être non glissant ;

– ne pas présenter de débord excessif par rapport à la contremarche.

Astuce 3: Vérifier régulièrement l’état de vos escaliers

Pour prévenir tout risque de chute dans votre escalier, contrôlez tout d’abord l’usure de celui-ci. Assurez-vous qu’il n’y a pas de clous qui dépassent et qu’il ne présente pas de fissures ou de surfaces inégales. S’il y en a, prenez contact avec un spécialiste et faites effectuer les réparations nécessaires. À chaque type d’escalier, sa rénovation! Cet article vous permet de mieux comprendre pourquoi surveiller l’état de nos escaliers.

Astuce 4 : Rampe d’escalier, main courante et garde-corps

Augmentez la visibilité de votre rampe d’escalier en la parant d’une couleur tonique. Une astuce qui est facilement adaptable à vos contremarches et nez de marches, cet astuce est particulièrement recommandée si vous vivez avec des personnes déficientes visuelles.

Idée : Pour plus d’originalité, troquez votre rampe d’escalier contre des étagères ou un meuble droit que vous installerez le long des marches. Pour une sécurité renforcée, n’hésitez pas à ajouter une main courante continue tout au long de la montée de votre escalier. Celle-ci sera posée à 90 centimètres de hauteur. Si vous avez des enfants, vous l\’abaissez de 30 centimètres.

L’installation d’un garde-corps est vivement recommandée: Pour empêcher toute chute accidentelle, protégez la trémie de votre escalier par l’installation d’un garde-corps ou autre rambarde munie de balustres. C’est bien connu, les enfants adorent grimper et ne peuvent s’empêcher de réaliser toutes sortes d’acrobaties. Aussi, vérifiez régulièrement la solidité de votre garde-corps.

Astuces 5 : Des marches bien calibrées ou l’inclinaison de son escalier

Si les normes et réglementations diffèrent selon le type d’implantation et l’usage de l’escalier, pour une sécurité renforcée et pour plus de confort, privilégiez une hauteur de marches comprise entre 17 et 21 centimètres et misez sur une largeur de 45 centimètres.

En effet, plus un escalier est incliné, plus il est nécessaire de déployer des efforts pour le monter, et plus il est considéré comme dangereux. Pour minimiser les risques et pour un confort optimal, il est important de privilégier une inclinaison comprise entre 25° et 45°. Escaliers droits  ou tournants ? A vous de choisir ?

\"\"

Astuce 6 : Poser un revêtement ou tapis d’escalier adapté

Pour limiter les risques de chutes, pensez également à installer un antidérapant sur les marches de votre escalier. Tapis d’escalier, bandes autoadhésives, nez de marches ou vernis anti dérapants, le choix est vaste. Évitez toutefois les tapis d’escalier qui ont tendance à se décoller facilement et dans lesquels il est facile de se prendre les pieds.

Votre escalier est en bois ? Évitez de trop l\’encaustique, sous peine de voir les marches devenir glissantes.

Bon à savoir : Les revêtements trop lisses comme le marbre poli sont à proscrire. Ils sont en effet considérés comme trop glissants. Préférez plutôt un revêtement à relief, du carrelage anti glisse, du sisal…

Pour amortir une chute éventuelle et si votre sol est glissant, vous pouvez choisir d’installer un tapis en bas de votre escalier. Attention toutefois, certains modèles sont un vrai danger. Assurez-vous que celui que vous choisirez est muni d’un antidérapant ou qu’il est doublé de caoutchouc.

Ajk votre expert vous a proposé des solutions pour la sûreté de vos escaliers. ET VOUS ? Partagez vos astuces avec nous pour sécuriser les escaliers en nous contactant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.